ABO+2018-04-11 06:38

Savatan cloué au pilori par les policiers genevois

Académie de Savatan

Depuis deux ans, l’académie forme également les aspirants genevois. La formation dispensée est jugée «catastrophique» par nombre de professionnels du bout du lac.

«Un instructeur nous a fait mettre un genou à terre en visionnant en cours un passage du film «American Sniper», témoigne un policier genevois breveté à Savatan.

«Un instructeur nous a fait mettre un genou à terre en visionnant en cours un passage du film «American Sniper», témoigne un policier genevois breveté à Savatan.

(Photo: Jean-Bernard Sieber)

L'un des projets phares de la réorganisation de la police genevoise est sous le feu des critiques. Et il concerne un petit coin de territoire bien connu des Vaudois et des Valaisans, là même où sont formés leurs différents corps policiers. Deux ans après l’externalisation de la formation des aspirants du bout du lac à l’Académie de police de Savatan, dans le Chablais, les jeunes sortant avec un brevet fédéral seraient en décalage avec leurs besoins réels, selon notre enquête. Pierre Maudet, le conseiller d’État en charge de la Sécurité, aurait lui-même manifesté son insatisfaction. Ce qu’il dément. Décryptage.

24 heures