2017-07-08 10:01

Le charmant Bois des Dailles attire les sportifs

Esprit des forêts

Situé à la Croix-sur-Lutry, ce bosquet offre un parcours vita très apprécié.

  • loading indicator

  • Yseult Théraulaz

Quoi de mieux qu’une tendre piste finlandaise ombragée pour parfaire son endurance ou simplement prendre l’air à l’abri de la canicule. Le joli Bois des Dailles, situé à La Croix (Lutry), est ainsi le lieu rêvé des sportifs de tout acabit. Pas étonnant que certains coaches y donnent rendez-vous à leur clientèle. Jennifer Harper vient y parfaire sa musculature chaque semaine accompagnée de sa monitrice Maria Mansfeldt. L’Américaine et la Suédoise apprécient la fraîcheur du lieu et également les différents postes d’exercices du Parcours Vita. Inaugurés en 2003, les 2,3 km de piste sont cependant traîtres. Après une sympathique descente en lisère de forêt, on se retrouve à grimper sans ménagement dans le bois. Les 60 mètres de dénivelé positif, qu’il faut affronter avant la fin du premier kilomètre, font office d’échauffement coriace mais efficace. Les différentes stations d’exercices qui jalonnent le parcours permettent toutefois de reprendre son souffle.

Les promeneurs, souvent accompagnés de leurs chiens, peuvent contempler la grande variété d’essences présentes dans ce joli bois: chêne rouvre, noyer noir, pin sylvestre, cerisier, châtaigner. Ils ont été plantés après que le tristement célèbre Lothar eut ravagé la forêt, en 1999. D’autres arbres se sont en revanche implantés naturellement tels que le mélèze, l’épicéa, le noisetier, le fusain et le cornouiller. «Cette liste n’est de loin pas exhaustive tant cette forêt est dynamique, située à la limite entre le climat chaud de Lavaux et celui plus frais du Jorat», nous explique le Service des travaux et domaines de Lutry.

«A une époque, avant que les arbres ne soient replantés, on avait même la vue sur le lac»

«Je viens me promener ici depuis une quinzaine d’années. A une époque, avant que les arbres ne soient replantés, on avait même la vue sur le lac, se remémore Karin Bachmann. La variété d’essences qu’il y a ici est très intrigante et j’aime bien l’observer.»

Christian Feusi est aussi un habitué du Bois des Dailles. Il y promène sa chienne, Kelli, tous les jours. «Je viens après le boulot et en hiver, je fais ma balade avec la lampe de poche. Je croise souvent les mêmes habitués. C’est agréable de pouvoir se balader loin de la circulation et dans une zone encore assez sauvage.»

A distance du Parcours Vita, on peut même croiser quelques promeneurs à cheval. Et la Commune de Lutry de conclure: «Pour garantir ses fonctions sociales d’accueil, de production de bois, et conserver un biotope accueillant (avec la plus grande diversité d’espèces autant animale que végétale possible), nous appliquons une sylviculture proche de la nature conforme aux législations en vigueur et aux normes imposées par les différents labels (FSC, PEFC et Bois Suisse).» De quoi faire plaisir autant aux amoureux de la nature qu’aux athlètes.

24 heures