2016-07-03 16:37

Nino Schurter décroche un 5e titre mondial en VTT

Cyclisme

Le Grison âgé de 30 ans a maîtrisé les difficultés de la piste de Moravie pour s'imposer. Il fait figure de favori pour Rio.

Nino Schurter, outre ses cinq couronnes mondiales, est également vice-champion olympique.

Nino Schurter, outre ses cinq couronnes mondiales, est également vice-champion olympique.

(Photo: Keystone)

Nino Schurter aime Nove Mesto. Deuxième lors de l'épreuve de Coupe du monde en 2011 et 2015 et surtout vainqueur de 2012 à 2014, le Grison a maîtrisé les difficultés de la piste de Moravie pour s'imposer en 1h28'20 devant les deux autres poids lourds de la catégorie Jaroslav Kulhavy (à 17'') et Julien Absalon (à 30'').

Plus fort que ses habituels rivaux, Schurter a fait la différence dans le quatrième des six tours. Alors que les trois hommes étaient ensemble au début de cette antépénultième boucle, le Grison a porté une attaque décisive. Ainsi à l'entame des deux derniers tours, Schurter comptait 19'' d'avance sur Absalon. Un écart qui est ensuite monté jusqu'à 30'', avant que le vice-champion olympique ne gère son matelas de sécurité pour finalement lever les bras à plusieurs centaines de mètres de l'arrivée.

«Je super content de cette course, ce fut une belle course, a déclaré celui qui a rejoint Absalon au nombre de couronnes mondiales. La course était assez technique et c'est ce qui me convient. Le plus beau sentiment est d'avoir battu ces deux coureurs.» Un peu plus d'un mois avant les Jeux de Rio, Schurter a indiqué qu'il se sentait prêt pour le sommet de la saison: «L'objectif c'est les Jeux. J'ai de bonnes sensations pour la course olympique.»

Neff nettement battue

Samedi dans l'épreuve dames, Jolanda Neff a essuyé une grosse déconvenue, échouant à la 8e place d'une course remportée par la Danoise Annika Langvad. Comme l'an dernier en Andorre (9e), la St-Galloise n'est pas parvenue à tenir son rang de favorite dans un championnat du monde.

A sa décharge, l'habituelle reine du VTT a dû composer samedi avec des douleurs au dos. «Cela fait longtemps que je vis avec ces douleurs. Elles sont plus ou moins supportables selon les jours. Je dois faire avec, je n'ai pas d'autre choix», a-t-elle reconnu, refusant toutefois d'y voir une excuse à sa contre-performance.

«J'ai donné le maximum et je n'avais pas grand-chose d'autre à espérer aujourd'hui. Je suis déjà contente d'avoir pu franchir la ligne d'arrivée», a ajouté celle qui est apparue sans énergie lorsque les autres favorites ont accéléré.

De quoi poser la question d'un programme très chargé, la St-Galloise ayant disputé et remporté une semaine plus tôt les Mondiaux de VTT sur marathon en France. «Je ne crois pas que c'est la bonne explication. Les autres étaient tout simplement trop fortes pour moi», a-t-elle estimé.

Reste désormais à espérer que Jolanda Neff ne flanche pas pour LE grand objectif de sa saison, début août aux JO de Rio, où elle s'alignera en VTT mais aussi sur route.

Joland Neff battue à Nove Mesto, les autres Suissesses n'ont pas pu prendre le relais. Linda Indergand a également déçu avec sa 10e place, tandis que Kathrin Stirnemann s'est classée 12e et Corina Gantenbein 17e.

Les M23 s'illustrent

Dans la catégorie M23, les Suisses ont raflé trois médailles, mais aucune en or. Chez les messieurs, le St-Gallois Marcel Guerrini s'est classé troisième d'une course remportée par le Néo-Zélandais Sam Gaze (1er). Et chez les dames, Sina Frei (2e) et Alessandra Keller (3e) ont terminé sur le podium, la victoire revenant à la Suédsoie Jenny Rissveds.

ats