ABO+2019-01-29 07:10

Le N° 2 de Jacqueline de Quattro accusé de calomnie

Affaire Nicod/Orllati

Le secrétaire général du Département du territoire est visé par une plainte pénale déposée par un directeur de Bernard Nicod SA.

Malgré la plainte, le département de Jacqueline de Quattro (photo) maintient toute sa confiance en son secrétaire général.

Malgré la plainte, le département de Jacqueline de Quattro (photo) maintient toute sa confiance en son secrétaire général.

(Photo: Keystone)

  • Camille Krafft

C’est une affaire qui n’en finit pas de rebondir de plaintes en recours, et qui est encore loin d’avoir trouvé son épilogue. Dans les suites de la bataille Nicod/Orllati, où s’affrontent deux mastodontes de l’immobilier et de la construction, un nouveau personnage fait son entrée médiatique malgré lui: il s’agit de Nicolas Chervet, secrétaire général du Département du territoire et de l’environnement (DTE) de Jacqueline de Quattro.

24 heures