ABO+2018-06-27 07:19

Le salaire de Lionel Girardin fait perdre son latin au Conseil d'État

Vevey

Le débat s’ouvre sur le versement du salaire du municipal PS suspendu, tandis que son remplaçant, Michel Renaud, prend ses marques à l’Exécutif.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration.

(Photo: DR)

  • Stéphanie Arboit

Le parti Vevey Libre a été le premier à dégainer, il y a une dizaine de jours. Décroissance-Alternatives (DA) vient de suivre ce mardi. Tous deux demandent de geler le salaire de Lionel Girardin, municipal PS suspendu car faisant l’objet d’une procédure pénale. Selon un communiqué de DA et de son chef de file, Alain Gonthier, «cette mesure s’impose: il est incompréhensible pour la population qu’un élu suspendu par le Conseil d’État et faisant l’objet d’une procédure pénale pour des motifs graves continue à percevoir traitement et indemnités forfaitaires alors qu’il a l’interdiction d’exercer quelque activité que ce soit dans le cadre de son mandat». Cette interpellation sera déposée en urgence au Conseil communal ce jeudi, avant la longue pause estivale.

24 heures