ABO+2019-02-23 08:14

Le retrait du passeport de djihadistes suisses divise les élus

Etat islamique

Que faire des «revenants» de l’État islamique? Le débat autour de la déchéance de nationalité est relancé à Berne.

Les conquêtes de l’EI, comme ici à Raqqa en 2014, c’est du passé. Que faire des combattants déchus?

Les conquêtes de l’EI, comme ici à Raqqa en 2014, c’est du passé. Que faire des combattants déchus?

(Photo: Reuters)

  • Gabriel Sassoon

La question brûlante du retour en Suisse de voyageurs du djihad donne du fil à retordre au Conseil fédéral. Quel traitement faut-il réserver aux ressortissants suisses partis rejoindre l’État islamique en Syrie ou en Irak? Organiser leur rapatriement? Les laisser être jugés sur place? Ou les déchoir de leur passeport, s’ils sont binationaux? Cette dernière mesure, qui fait partie des options discutées à Berne, suscite un regain d’attention depuis que le Royaume-Uni a décidé de retirer son passeport à une jeune femme (lire l’encadré).

24 heures