ABO+2019-08-09 06:50

«Quand 5000 jeunes se font arrêter, on change les lois»

Sommet pour le climat

Figure d’Extinction Rebellion, Roger Hallam était au sommet Smile For Future. Pour sauver la planète, il plaide la désobéissance.

Le Britannique Roger Hallam a donné une master class en action radicale à une cinquantaine de jeunes.

Le Britannique Roger Hallam a donné une master class en action radicale à une cinquantaine de jeunes.

(Photo: Marius Affolter)

  • Chloé Banerjee-Din

Fin juillet, huit jeunes ont fini au poste de police, à Lausanne. Ce n’était pas pour une bagarre. Pour alerter sur l’urgence climatique, ils avaient bloqué le trafic devant les locaux d’une grande banque. Derrière cette action: Extinction Rebellion (XR). En avril dernier, les militants de ce mouvement né en Grande-Bretagne avaient fait les gros titres en bloquant la circulation au cœur de Londres pendant plusieurs jours. Des centaines de personnes avaient été interpellées, tandis que d’autres villes vivaient le même scénario. À Lausanne, entre 200 et 350 personnes avaient paralysé le pont Chauderon, puis le Grand-Pont.

24 heures