2018-07-19 09:27

Lausanne prend ses quartiers d’été dans ses espaces verts

Famille

Cinq parcs de la ville accueillent des garden-parties au riche programme culturel et festif.

Le festival de La Plage des Six Pompes collabore à la fête. Ici la Cie Tomoskar.

Le festival de La Plage des Six Pompes collabore à la fête. Ici la Cie Tomoskar.

(Photo: MATHIAS GAUTSCHI)

  • Rebecca Mosimann

Balades guidées, concerts à l’aube, bal, ateliers ou encore démonstrations d’art de la rue… le riche programme des garden-parties lausannoises a de quoi donner l’eau à la bouche. Les réjouissances démarrent vendredi au parc de Mon-Repos avant de s’étendre à quatre autres espaces verts de la capitale vaudoise les week-ends jusqu’à mi-août (lire encadré). «Nous avons fait le pari du plein air. Lausanne prend ainsi ses quartiers d’été dans ses parcs, tous remarquables, qui bénéficient chacun de scénographies très différentes», explique Fabrice Bernard, adjoint aux manifestations du Service de la culture de la Ville de Lausanne. Ce dernier a accompagné l’association Lausanne Estivale pour améliorer la mise en valeur des nombreuses offres culturelles, gratuites et estivales qui courent dans la capitale vaudoise sous le nom «Lausanne à l’heure d’été». «Avec les garden-parties, nous souhaitons réunir en un seul lieu un public large, que ce soit des locaux ou des touristes en offrant des activités qui plairont à tous les membres d’une famille.»

Les arts de la rue s’invitent à la fête avec une collaboration du festival de La Plage des Six Pompes, qui organise une tournée estivale à l’occasion de son 25e anniversaire. «C’est une forme d’expression qui ne demande pas d’infrastructure lourde et qui s’intègre parfaitement dans les espaces verts du parc, que nous voulons préserver avec un dispositif le plus léger possible.» À découvrir donc samedi (19 h), la Cie Tomoskar et sa petite locomotive qui emmènera le public dans un voyage à travers des mondes sublimes créés sur scène.

Concerts à l’aube Côté musique, les mélomanes auront le choix entre plusieurs styles. Le Festival Jazz Onze+ (sa 21 h, Lindemann, Saccon, Staehli, Ogay Quartet), la Sinfonietta (ve et sa 18 h, Sérénades d’été) ou encore l’EJMA (ve 19 h 30, Vanguard) offriront des prestations différentes pour chaque garden-partie. Les lève-tôt seront gâtés et profiteront de leur café matinal en écoutant des concerts acoustiques le dimanche à 6 h 15 sous la bannière «musique à l’aube» (di, Tobias Preisig Solo) à la Jetée de la Compagnie, qui participe aussi à la manifestation.

Contes, chasses au trésor, ateliers d’initiation au cirque ou à la musique africaine rythmeront les après-midi des plus jeunes. «Nous avons fait en sorte que chaque proposition ne se répète pas.» La danse sera aussi à l’honneur, adaptée aux petits comme aux grands. Les premiers pourront s’initier à la danse contemporaine avec YoungSoon Cho Jaquet de la Cie Nuna (sa 4 août, 15 h, Vallée de la Jeunesse) puis savourer son spectacle «Heidi» quelques heures plus tard. Enfin l’Orchestre Jaune au complet à Mon-Repos (ve, 21 h), puis en formation de 10 musiciens dans les autres lieux, ouvrira un bal… sous les étoiles.


Lausanne, parc Mon-Repos Ve 20 juillet (dès 17 h 30), sa 21 (dès 12 h) et di 22 (dès 6 h) www.lausanne.ch/lesgardenparties

24 heures