ABO+2020-03-23 07:19

Comment la France voisine vit son confinement strict

Coronavirus

Les cités frontalières sont plus vides qu’un dimanche. La population respecte les consignes et les rares passants rasent les murs. Tout le monde s’évite.

Les rondes de police sont fréquentes.

Les rondes de police sont fréquentes.

(Photo: LUCIEN FORTUNATI)

Chaque vendredi matin, un grand marché bariolé anime le centre d’Annemasse. Gens du coin et du quartier, Français des communes avoisinantes et clients venus de Genève y ont leurs habitudes. Et la foule des visiteurs s’attarde dans le quartier, tout l’après-midi.

24 heures