ABO+2019-09-08 19:02

Le PS espère torpiller la majorité de droite

Politique 3/6

Pour renverser le bloc UDC-PLR au National, le parti à la rose compte sur l'aide des Verts. Mais il doit aussi s'en démarquer.

hero image

Le président du PSS, Christian Levrat, se plaît à la répéter: parmi les partis socialistes européens – dont certains, à l’image du voisin français, sont en état de décomposition avancée –, le soldat suisse résiste plutôt bien. Le PS suisse est en effet donné stable en cette année d’élections fédérales. Il peut même se targuer d’avoir gagné 23 sièges dans les parlements cantonaux par rapport à 2015. Autant d’éléments qui lui permettent d’espérer regagner les trois sièges perdus il y a quatre ans. En Suisse romande, il a défini les cantons de Genève, de Vaud et du Valais comme stratégiques.

24 heures