ABO+2019-06-18 18:57

Un jeune militant pour le climat fait face au Tribunal des mineurs

Justice

Zakaria Dridi, candidat POP et membre du mouvement de la Grève du climat, avait pénétré dans les locaux des Retraites Populaires pour manifester.

Mardi, une cinquantaine d’activistes sont venus soutenir Zakaria Dridi (en noir) devant le Tribunal des mineurs au chemin du Trabandan.

Mardi, une cinquantaine d’activistes sont venus soutenir Zakaria Dridi (en noir) devant le Tribunal des mineurs au chemin du Trabandan.

(Photo: Odile Meylan)

«Cette répression est un acte judiciaire purement politique», martèle Zakaria Dridi, militant pour le climat, devant le Tribunal des mineurs, mardi après-midi. Ce gymnasien de 17 ans était cité à comparaître après avoir pénétré dans les locaux des Retraites Populaires pour manifester contre ses investissements dans les énergies fossiles, le 15 mars dernier, lors de la Grève internationale pour le climat. «Nous étions une vingtaine et nous menions notre action pacifiquement, assure le jeune homme, par ailleurs candidat au Conseil national sur la liste du POP. Nous avons simplement refusé de nous lever quand la police nous l’a demandé. Rien de plus.»

24 heures