2019-06-17 20:50

Le Comptoir broyard va se mettre à l’heure du Pérou

Payerne

La 10e édition de la foire régionale souhaite attirer 90'000 visiteurs, du 15 au 24 novembre, en mettant à l’honneur le pays d’Amérique du Sud.

Le Pérou va faire découvrir ses trésors à l'occasion de la 10e édition du Comptoir broyard, comme ici la montagne des 7 couleurs.

Le Pérou va faire découvrir ses trésors à l'occasion de la 10e édition du Comptoir broyard, comme ici la montagne des 7 couleurs.

(Photo: DR)

«Pour que tout soit parfait, il manque la mer à la Suisse et le gruyère au Pérou, ce pays méconnu pour lequel je suis heureux de jouer le rôle d’ambassadeur.» Patron de la société Soleol et binational helvético-péruvien, Jean-Louis Guillet accueillait la presse et le comité du Comptoir broyard dans ses locaux d’Estavayer-le-Lac, lundi, pour la présentation des contours de la 10e édition de la foire régionale. À l’invitation du Broyard, le pays des condors et des lamas devrait apporter le soleil de l’Amérique du Sud à une période où le brouillard est parfois de mise dans la région.

«Nos deux pays présentent beaucoup de similitudes puisqu’ils sont multiculturels, multilingues et pleins de traditions», a relevé l’ambassadrice Ana Rosa Valdivieso, présente pour l’occasion. En plus de sa gastronomie, qui sera aussi mise en exergue dans la zone festive, le pays présentera trois autres secteurs d’activité sur son stand: le tourisme, la culture et le textile.

Dans les grandes lignes, le concept de ces dix jours de commerce reste similaire aux dernières éditions. Le Comptoir proposera 13'000 m2 de surface sous deux cantines principales et 95% des 220 emplacements sont déjà réservés. Parmi les exposants, les trois quarts proviennent de la région et devraient permettre d’attirer quelque 90 000 visiteurs, comme lors des deux dernières éditions.

«En raison de l’ouverture du centre de recrutement romand de l’armée et des travaux réalisés sur le site pour cela, l’entrée a dû être déplacée du côté de la route de Neuchâtel, entraînant des coûts supplémentaires qui seront assumés par les exposants», a présenté Sven Clot, président d’organisation d’un raout dont le budget est de l’ordre de 1,7 million de francs.

Le coût de location du mètre carré passe ainsi de 147 fr. en moyenne à 160 fr. «Nous avons aussi envisagé d’encaisser un montant pour le parking, mais les commerçants nous ont fait savoir qu’ils préféraient que les clients arrivent au Comptoir sans avoir besoin de mettre la main à la poche à part pour payer l’entrée», conclut le patron du comité bénévole.

24 heures