2014-12-12 07:00

Médecine complémentaire: «Lausanne a pris du retard»

Santé

Président de l'Association romande pour le développement et l'intégration des médecines complémentaires, Luc Recordon évoque des progrès, mais déplore le retard pris par Lausanne par rapport à Berne et Zurich.

Luc Recordon (Verts/VD), président de l'Association romande pour le développement et l'intégration des médecines complémentaires (RoMédCo),

(Photo: Keystone)

Les médecines complémentaires ont fait du chemin en Suisse romande. Interrogé par le journal Le Temps, Luc Recordon (Verts/VD), président de l'Association romande pour le développement et l'intégration des médecines complémentaires (RoMédCo), évoque des progrès, mais déplore le retard pris par rapport à Berne et Zurich.