2017-06-16 06:41

Trois «big boss» vaudois derrière le candidat de Macron

Législatives

Sauf surprise dimanche, Joachim Son-Forget représentera les Français de Suisse sous l’étiquette La République en marche! Jean-Claude Biver, Patrick Delarive et André Kudelski le soutiennent.

«Je suis tellement heureux qu’un politicien ait le courage de s’inspirer du consensus helvétique! C’est un coup de cœur, en fait, presque patriotique!» Depuis Singapour, Jean-Claude Biver se dit «très content d’être interviewé». Une réaction peu courante de sa part sur le sujet: lui qui n’intervient en général pas dans le jeu politique s’est déclaré soutien officiel de Joachim Son-Forget. Ce radiologue du CHUV et chercheur à l’EPFL est candidat de La République en marche! (LREM) pour représenter à l’Assemblée nationale française la circonscription de la Suisse (et du Liechtenstein).

Jean-Claude Biver, Président de la division montres de LVMH et CEO de TAG Heuer

Jean-Claude Biver, Président de la division montres de LVMH et CEO de TAG Heuer
«En Suisse, la paix gouvernementale est la force de notre système. Cette mise en œuvre du bon sens contre la doctrine politicienne est aussi ce que vise Macron»

Patrick Delarive, «Serial entrepreneur» comme il se définit lui-même

Patrick Delarive, «Serial entrepreneur» comme il se définit lui-même
«Le projet macroniste est une politique 4.0 qui ne clive pas mais emprunte les bonnes idées à droite comme à gauche. Malgré ma sensibilité PLR, des idées de gauche peuvent me séduire»

André Kudelski, PDG de son groupe

André Kudelski, PDG de son groupe
«Mon soutien est tout d’abord motivé par le désir de voir une Europe positive et conquérante. Si elle reste sur la défensive et s’enfonce dans une spirale négative, ce n’est bon ni pour elle ni pour ses partenaires»