2017-10-31 11:58

Bientôt, le premier réfugié climatique reconnu?

Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande envisage de créer un visa pour les réfugiés climatiques. Ce serait une première mondiale.

James Shaw, le nouveau ministre du changement climatique de Nouvelle-Zélande.

(Photo: Reuters)

«Un visa humanitaire expérimental». C’est en ces termes que le nouveau gouvernement néo-zélandais, composé depuis septembre d’une coalition entre écologistes et travaillistes, envisage de créer un nouveau statut reconnaissant les réfugiés climatiques. Il permettrait d’accueillir les victimes de la montée des eaux, due au réchauffement climatique, des îles du Pacifique.