2017-06-23 10:21

Pour des vignes sans glyphosate

Pully

Le postulat demande de bannir l'herbicide controversé de la culture du vignoble communal

Unique propriétaire-encaveur du territoire, la Commune de Pully exploite quatre hectares de vignes. Elle produit 30'000 litres par an (douze cépages et neuf vins différents).

Unique propriétaire-encaveur du territoire, la Commune de Pully exploite quatre hectares de vignes. Elle produit 30'000 litres par an (douze cépages et neuf vins différents).

(Photo: ODILE MEYLAN - A)

  • Marie Nicollier

Conformément aux vœux du Conseil communal, la Municipalité de Pully examinera un postulat militant «Pour des vignes saines et du vin sans glyphosate».

Le texte est cosigné par un trio transparti: Dimitri Simos (Les Verts), Antoine Hürlimann (PS) et Jean-Luc Duvoisin (PLR). «En tant que porte d’entrée de Lavaux, Pully se doit de montrer l’exemple en matière de culture durable de la vigne, estiment-ils. Ne laissons pas la grappe de raisin, notre écusson, s’entacher de produits chimiques.»

Le glyphosate est en désherbant puissant qualifié par le Centre International de Recherche sur le Cancer de l’OMS de génotoxique - c’est-à-dire qu’il endommage l’ADN - et de «cancérogène probable» pour l’homme.

«Ce composant chimique est réputé pour imprégner les sols et polluer fortement les nappes phréatiques», expliquent les postulants. «Très résistantes à toutes formes de dégradations, ses traces peuvent être observées jusque dans les urines des nourrissons.» Ils demandent aux autorités de bannir ce produit de la vigne communale pour s’orienter vers une agriculture biologique.

Pesticide le plus utilisé du monde, le glyphosate est le principal composant du Roundup, produit phare de la firme Monsanto. Une pétition citoyenne court pour demander à la Commission européenne d’interdire la substance au sein de l’UE. Elle a déjà recueilli plus d’un million de signatures. Le Conseil national, lui, a rejeté récemment un postulat des Verts demandant une réévaluation de la dangerosité de l’herbicide.

24 heures