ABO+2019-04-09 23:03

«Une œuvre de démolition de mon action et de ma personne»

Polémique

Jacqueline de Quattro explique pourquoi elle a saisi la justice contre le livre à charge de Fabien Dunand. Et répond à son auteur.

La ministre Jacqueline de Quattro «laisse les électeurs se faire leur propre opinion».

La ministre Jacqueline de Quattro «laisse les électeurs se faire leur propre opinion».

(Photo: PATRICK MARTIN)

  • Patrick Chuard

Sitôt publié, sitôt interdit. Le livre à charge contre Jacqueline de Quattro, intitulé «Une conseillère d’État ne devrait pas dire ça», a été retiré de la vente le 27 mars dernier. La ministre PLR a demandé des mesures provisionnelles à la justice, laquelle devrait statuer le 17 avril. Jacqueline de Quattro s’exprime pour la première fois sur cet ouvrage, écrit par Fabien Dunand, ex-rédacteur en chef de «24 heures» et corbeau dans l’affaire Nicod et Orllati.

24 heures