ABO+2018-10-23 21:39

Erdogan incrimine Riyad mais tend la main au roi

Turquie

Le président turc dénonce le «meurtre sauvage» de Khashoggi commandité en haut lieu par des Saoudiens.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan.

(Photo: Keystone)

  • Andrés Allemand

Il est enfin sorti du silence, le président Recep Tayyip Erdogan. Depuis le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi le 2 octobre dans le consulat saoudien à Istanbul, le No 1 turc s’était fait curieusement discret, alors même que des fuites plus sordides les unes que les autres étaient publiées jour après jour dans les médias locaux. Ce mardi, lors d’un discours officiel devant le groupe parlementaire de son parti, il avait promis de révéler «toute la vérité» sur l’affaire. Résultat: pas de bombe médiatique mais une grenade dégoupillée envoyée à l’Arabie saoudite. Voyez plutôt.

24 heures