ABO+2019-02-14 20:52

«Personne ne sera privé de son arme»

Sécurité

Avec une première campagne de vote mêlant armes et Europe, la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter s'offre des débuts costauds.

hero image

Non, cela ne fait pas encore cent jours qu’elle a pris ses fonctions. Mais la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter (PLR) s’est déjà présentée à la presse jeudi. À circonstances exceptionnelles, usage extraordinaire. La Saint-Galloise défend la révision partielle de la loi sur les armes, qui découle de la reprise d’une directive européenne. L’objet ne sera soumis au vote qu’en mai, mais la campagne s’annonce brûlante, mêlant deux thématiques passionnelles en Suisse: le rapport aux armes et à l’Union européenne (UE).

24 heures