ABO+2019-05-13 22:11

Aux Mondiaux, les Romands ont tous un rôle clé à jouer

Hockey sur glace

Les cinq internationaux francophones de la sélection suisse contribuent grandement à la force de l’équipe.

Le joueur suisse Vincent Praplan, droite, à la lutte avec le joueur letton Gints Meija.

Le joueur suisse Vincent Praplan, droite, à la lutte avec le joueur letton Gints Meija.

(Photo: Keystone)

  • Cyrill Pasche à Bratislava

Pour retrouver autant de Romands à des postes clés en équipe nationale, il convient d’effectuer un bond d’une dizaine d’années dans le passé. Ils étaient sept en 2009 au championnat du monde en Suisse, huit l’année suivante en Allemagne, puis six en 2011 au tournoi mondial en Slovaquie.

24 heures