ABO+2019-03-29 20:32

Karin Keller-Sutter veut à tout prix empêcher un «Brexit suisse»

Conseil fédéral

La ministre de la Justice fait le bilan de ses trois premiers mois. Elle entend privilégier deux thèmes: la sécurité et l’emploi.

C'est dans le port de Romanshorn (TG) que Karin Keller-Sutter a convié les médias pour ses trois premiers mois au Conseil fédéral.

C'est dans le port de Romanshorn (TG) que Karin Keller-Sutter a convié les médias pour ses trois premiers mois au Conseil fédéral.

(Photo: Keystone)

  • Florent Quiquerez

Un soleil radieux sur une mer d’huile. Sur les quais de Romanshorn, bourgade nichée aux confins de la Suisse orientale, sur les bords du lac de Constance, des badauds profitent de la chaleur printanière. Presque une atmosphère de vacances. C’est ici, sur un bateau, que la nouvelle conseillère fédérale libérale-radicale Karin Keller-Sutter a décidé de réunir les médias pour définir ses priorités à la tête du Département de justice et police.

24 heures