2019-02-11 08:36

Un historien a retrouvé le lac d’Yverdon

Recherche

Il fut un temps où le lac de Neuchâtel portait le nom de la ville du Nord vaudois. Cette appellation a duré jusqu’au XIXe siècle.

En 1846, Comité d'Administration de l'Association pour les études d'une communication à établir du Lac Léman au Lac d'Yverdon utilise encore le nom d'origine du plus grand des Trois Lacs.<p class='credit'>(Photo: ETH Library)</p>

En 1846, Comité d'Administration de l'Association pour les études d'une communication à établir du Lac Léman au Lac d'Yverdon utilise encore le nom d'origine du plus grand des Trois Lacs.

(Photo: ETH Library)

On connaissait l’infini débat sur le nom véritable de notre lac méridional, le Léman, qui devrait s’appeler lac de Genève, ou inversement. Ce n’est désormais plus le seul écueil du genre. Récemment, à l’occasion des 50 ans de l’Association pour le développement du Nord vaudois, l’historien Christian Schülé a analysé la construction de la nomenclature régionale à travers les siècles. Un sujet abordé dans un numéro spécial du magazine Passé Simple. Et, surprise, le plus grand des Trois Lacs apparaît sous le nom de… lac d’Yverdon, et non de lac de Neuchâtel. Émotion et stupéfaction dans la salle.