2019-02-11 09:30

La droite veut booster la production solaire locale

Énergie

L’UDC et le PLR demandent un retour de la rétribution à prix coûtant pour le photovoltaïque.

La droite estime que 140 km2 de toitures sont disponibles dans le canton pour installer du photovoltaïque.

La droite estime que 140 km2 de toitures sont disponibles dans le canton pour installer du photovoltaïque.

(Photo: Keystone)

  • Mathieu Signorell

Adieu le charbon et les autres énergies fossiles étrangères. Et misons tout sur le renouvelable local. Comment? En augmentant par exemple le prix versé aux Vaudois qui installent des panneaux solaires sur leurs toits et injectent une partie de leur courant dans le réseau électrique.

Retour à l'ancien système de rétribution

C’est l’idée de l’UDC et du PLR au Grand Conseil. L’UDC Yvan Pahud et le PLR Grégory Devaud ont d’ailleurs déposé une initiative au Grand Conseil cette semaine, demandant un retour du système de la rétribution à prix coûtant (RPC) pour ceux qui installent des panneaux solaires.

Jusqu’à l’année dernière, la RPC obligeait les sociétés électriques à racheter à prix coûtant l’électricité injectée dans le réseau par les privés qui avaient installé des panneaux solaires. «Avec la fin de la RPC et la création de la rétribution unique (RU), le prix de rachat est tellement bas que ça ne vaut pas la peine d’installer des panneaux solaires plus grands que pour sa consommation personnelle», explique Yvan Pahud.

Le prix de rachat actuel est tellement bas que ça ne vaut pas la peine d’installer des panneaux solaires plus grands que pour sa consommation personnelle

Si l’État incite les Vaudois à ne plus consommer de l’électricité étrangère, n’est-ce pas contraire à la libéralisation du marché? «Non, répond Yvan Pahud. Le but est simplement d’obliger les fournisseurs d’électricité à racheter le solaire au bon prix.» La droite estime que 140 km2 de toitures et 55 km2 de façades sont disponibles dans le canton pour installer du photovoltaïque.

24 heures