2017-12-13 07:15

Une majorité des PME suisses sous-estime les risques de cyberattaque

Entreprises

Une étude souligne que les petites et moyennes entreprises ne sont pas assez protégées contre le piratage informatique.

Pour lutter contre la cybercriminalité, les solutions avancées sont multiples et passent par la sensibilisation systématique des collaborateurs ou la mise en place d’un système d’alerte.<p class='credit'>(Photo: Reuters)</p>

Pour lutter contre la cybercriminalité, les solutions avancées sont multiples et passent par la sensibilisation systématique des collaborateurs ou la mise en place d’un système d’alerte.

(Photo: Reuters)

Les petites et moyennes entreprises du pays sous-estiment largement le danger en matière de cyberattaques. C’est ce qui ressort d’un sondage «représentatif» mené en septembre auprès de 300 patrons de PME romandes, alémaniques et tessinoises. Ses conclusions sont qualifiées de préoccupantes par les mandataires de l’étude, parmi lesquels des faîtières dans le domaine de l’assurance (ASA) et de l’informatique (ICTswitzerland).