2017-01-25 19:34

Le meurtrier présumé a été arrêté en France

Crime d'Yverdon

La jeune femme retrouvée morte ce lundi a été victime d’un homicide. Son ami a été interpellé par la police française.

C'est dans la rue Haldimand, à Yverdon, qu'a eu lieu le meurtre ce lundi 23 janvier.(image d'archive)

C'est dans la rue Haldimand, à Yverdon, qu'a eu lieu le meurtre ce lundi 23 janvier.(image d'archive)

(Photo: Olivier Allenspach)

Le compagnon de la jeune femme retrouvée morte ce lundi 23 janvier dans un immeuble du centre-ville d’Yverdon a été arrêté mardi matin vers 6 h à Nîmes, dans le sud de la France, par la gendarmerie nationale. Cet homme de 35 ans était «activement recherché» par la justice vaudoise.

Selon les premières constatations médico-légales, la jeune femme a été victime d’un homicide et son ami a été arrêté à titre de prévenu pour cet acte. Notre confrère La Région-Nord vaudois précisait hier que la victime avait été étranglée. Les circonstances exactes du drame ne sont pas encore connues mais il semble que le couple ne s’entendait plus et s’était séparé récemment.

Le prévenu sera jugé en France

La police vaudoise précise que le prévenu, de nationalité française, ne pourra pas être extradé par son pays. La suite de l’enquête sera donc menée par les autorités judiciaires françaises en vertu d’une délégation de poursuite pénale. Une demande en ce sens a été déposée par la justice vaudoise. L’arrestation de ce mardi 24 janvier a été rendue possible par une étroite collaboration entre la police de sûreté vaudoise et les services français, en particulier la section de recherche de la gendarmerie de Besançon.

Découverte sans vie lundi en début d’après-midi dans son appartement de la rue Haldimand, la victime y était installée depuis plusieurs années. Selon les voisins, elle menait une existence sans histoires dans un immeuble moderne, où les contacts entre locataires étaient polis mais assez anonymes. Son ami s’était installé avec elle il y a un an environ et la jeune femme avait eu un bébé il y a sept mois. Ce petit garçon a été retrouvé indemne, lundi, dans l’appartement de sa maman. Il a été pris en charge par les services sociaux.

Agée de 30 ans, la victime était originaire d’un petit village de la région. Son goût de la peinture et de la décoration lui valait une certaine notoriété.