2019-02-11 19:08

Mazout: ceux qui rient et ceux qui pleurent

Environnement

Le rejet, dimanche, de l'ambitieuse loi bernoise sur l’énergie fait réagir au niveau suisse. Une occasion manquée?

Image d'illustration.<p class='credit'>(Photo: KEYSTONE)</p>

Image d'illustration.

(Photo: KEYSTONE)

Le texte bernois était ambitieux: il entendait limiter drastiquement le recours au mazout et encourager la production d’énergies renouvelables. Cela devait permettre au canton de Berne d’économiser 50 000 tonnes de CO2 dans les vingt prochaines années. Mais les urnes ont parlé et, à 3000 voix près, le durcissement a été refusé. Si cela réjouit l’Union pétrolière (lire l’encadré), les adversaires du mazout sont dépités.