2017-10-10 09:09

Les yeux tournés vers le ciel, ouvert à tous les liens terrestres

Ignazio Bettua

L’artiste lausannois, primé par la Fondation Sandoz, installera des oiseaux sur l’église Saint-François puis des anges dans celle de Saint-Luc.

Ignazio Bettua projette d'installer des oiseaux de céramique sur le toit de l'église Saint-François.<p class='credit'>(Photo: Vanessa Cardoso)</p>

Ignazio Bettua projette d'installer des oiseaux de céramique sur le toit de l'église Saint-François.

(Photo: Vanessa Cardoso)

Les trois ânes d’Edouard-Marcel Sandoz au Signal-de-Bougy ont été le premier contact avec l’art d’Ignazio Bettua. «J’ai encore le souvenir de m’y cuire les cuisses quand je montais dessus en été!» lâche le sculpteur lausannois avec un enthousiasme d’enfant. L’évocation prend tout son sens aujourd’hui: c’est son projet animalier Uccellini, qui placera cent oiseaux en céramique sur l’église Saint-François (inauguration prévue le 4 octobre 2018) puis sur d’autres monuments franciscains, qui l’a propulsé lauréat 2017 du Prix de la Fondation Edouard et Maurice Sandoz (FEMS).