2013-06-06 14:07

L’hôpital de Nyon peut enfin construire son parking

MOBILITÉ

L’établissement vient d’obtenir le feu vert de la Commune pour lancer le chantier d’agrandissement du parking, qui aujourd’hui déborde.

Daniel Walch, directeur du Groupement hospitalier de l’Ouest lémanique, va pouvoir offrir plusieurs dizaines de places de parc de plus aux patients sur le site nyonnais.

Daniel Walch, directeur du Groupement hospitalier de l’Ouest lémanique, va pouvoir offrir plusieurs dizaines de places de parc de plus aux patients sur le site nyonnais.

(Photo: SAMUEL FROMHOLD/ARCHIVES)

  • Raphaël Ebinger

Le directeur du Groupement hospitalier de l’Ouest lémanique, Daniel Walch, est dans les starting-blocks depuis cinq-six ans pour lancer le projet de parking de l’établissement nyonnais. Ayant obtenu l’accord oral de la Municipalité, il espère pouvoir débuter les travaux le plus tôt possible. La mise à l’enquête sera réalisée dans les prochaines semaines et le chantier pourrait être terminé dans une année. Le nombre de places de parc passerait alors de 228 à 290.

Le directeur a annoncé la nouvelle mercredi soir, lors de l’assemblée générale de l’association de soutien aux hôpitaux de l’Ouest lémanique. Un soulagement pour le patron, après des années de négociations. En effet, avec la hausse constante des activités de l’établissement nyonnais (+3,6% de patients hospitalisés en soins aigus) et ses agrandissements successifs, le parking n’est plus adapté.

Le projet consistera ainsi à réaménager le parking existant le long de la route de Divonne. Une septantaine de places seront aussi ajoutées dans le prolongement au sud du site. Elles disparaîtront toutefois quand une partie du parking pourra être enterrée. Cette étape est aujourd’hui impossible sans déplacer le laboratoire, dont les machines ne supporteraient pas les vibrations du chantier. Un déplacement de ce service est donc envisagé dans les cinq prochaines années.

24 heures