2019-04-03 14:13

La maison de Gilles «recadrée»

Saint-Saphorin

La fondation qui gère l’œuvre du poète voulait faire un petit musée de sa maison. Il faudra patienter.

La maison du poète et chansonnier vaudois Gilles, au centre sur la photo, sera réaménagée, mais les activités culturelles en son souvenir auront surtout lieu à Mollens.

La maison du poète et chansonnier vaudois Gilles, au centre sur la photo, sera réaménagée, mais les activités culturelles en son souvenir auront surtout lieu à Mollens.

(Photo: Florian Cella)

  • Cédric Jotterand

Propriétaire de la maison du célèbre auteur de «La Venoge», des droits d'auteur et d'un important fonds constitué d'affiches, de photographies et de textes, la Fondation Jean-Villard Gilles nourrit le projet de consacrer celle-ci en souvenir du poète.

«Cette idée ne pourra pas se réaliser comme on l'imaginait, en raison d'une opposition avec le propriétaire de l'autre partie de ce bâtiment coupé en deux», regrette Dominique Voruz, qui préside la fondation. «Comme il faut aussi un peu d'argent pour faire vivre la mémoire de Gilles et que cette maison est insalubre, nous allons créer un appartement classique qui sera mis en location afin de dégager un peu de revenus, tout en gardant un petit volume pour exposer une partie du fonds à disposition.»

Dominique Voruz précise cependant que ni le souvenir ni l'esprit du poète ne vont être délocalisés dans son château, mais que celui-ci permettra plus rapidement de jouer ses textes ou ses chansons. «La fondation, dont le siège ne bougera pas de la maison, souhaite aussi montrer la large personnalité de Gilles, notamment son engagement comme résistant, ses prises de position ou sa patte comme découvreur de talents, lui qui a donné un coup de pouce à Brel par exemple. En ce sens, nous pourrons lui donner une vraie place à Mollens, avec des expositions, des conférences et un spectacle qui pourrait voir le jour dans le grand parc, sous la conduite de Gil Pidoux.»