2018-10-16 19:40

Les vaches d’Hérens s’accrochent aux Avants

Montreux

Deux mille spectateurs sont attendus samedi dans le hameau qui accueille son deuxième combat de reines. L’événement vient s’ajouter aux deux autres organisés dans le canton

Yoan Guignard, organisateur et propriétaire de vaches d’Hérens.

Yoan Guignard, organisateur et propriétaire de vaches d’Hérens.

(Photo: Odile Meylan)

  • Claude Béda

La Riviera se lance avec bonheur dans les combats de reines, suivant l’exemple du Gros-de-Vaud et de La Côte. Après le vif succès de l’an dernier, une cinquantaine de vaches d’Hérens croiseront les cornes pour la deuxième fois, samedi, aux Avants (Montreux). En provenance des cantons du Valais, de Fribourg, de Neuchâtel, et de Vaud, elles combattront sur les terrains de la huppée Châtelard School, spécialisée dans l’éducation des jeunes filles.

«Nous remarquons un intérêt croissant pour notre manifestation chez les éleveurs et dans le public, notamment parmi les citadins, explique Yoan Guignard, coorganisateur avec la Société des intérêts des Avants, et propriétaire de plusieurs vaches d’Hérens. Samedi, nous attendons entre 1500 et 2000 spectateurs.»

Éleveur et organisateur de combats de reines, Christian Gonin, d’Essertines-sur-Yverdon, perçoit quelques raisons à ce succès: «Pour des questions de proximité, les éleveurs valaisans sont plus nombreux à participer à des combats sur la Riviera que sur La Côte ou dans le Gros-de-Vaud.»

Pour l’heure, en plus de celui des Avants, deux autres combats de reines sont organisés en terre vaudoise, à Essertines-sur-Yverdon (tous les deux ans), alors que les joutes printanières de Yens ont remplacé celles de Bussy-Chardonney. «Près du quart des propriétaires de vaches d’Hérens ne sont pas Valaisans. Il y en a donc aussi un certain nombre dans le canton, note Christian Gonin. Mais je ne pense pas que cela débouchera sur la multiplication de ce genre d’événements.»

Aux Avants, les combats seront supervisés par un groupe de six rabatteurs pour surveiller les combats et par un jury. La manifestation, qui sera pérennisée, est soutenue par la Fédération suisse d’élevage de la race d’Hérens et la Commune.


Combat de reines de la Riviera, samedi de 9 h à 17 h. Entrée gratuite www.lesavants.ch

24 heures