ABO+2019-06-27 18:39

Agnant et Christen font recours contre leur suspension prolongée

Affaire Girardin

Le Conseil d’État ayant décidé de les maintenir à l’écart de leurs postes à Vevey, les deux municipaux saisissent le tribunal.

Soupçonnés de violation de secret de fonctoin, les municipaux Vevey Libre Jérôme Christen (à g.) et Michel Agnant risquent la suspension. Le reste de la Municipalité demande au Conseil d'Etat d'en décider.

Soupçonnés de violation de secret de fonctoin, les municipaux Vevey Libre Jérôme Christen (à g.) et Michel Agnant risquent la suspension. Le reste de la Municipalité demande au Conseil d'Etat d'en décider.

(Photo: Charly Rappo)

  • Stéphanie Arboit

«On ne va pas se laisser faire pour des babioles!» affirme Me Pierre Chiffelle. Comme «24 heures» l’avait annoncé la semaine dernière, le Conseil d’État a décidé de prolonger la suspension des municipaux veveysans Michel Agnant et Jérôme Christen, et ce jusqu’au 31 décembre au maximum ou jusqu’à «droit connu», soit la conclusion juridique de l’affaire. Par la voix de Me Chiffelle, avocat de Michel Agnant, les deux élus ont annoncé ce jeudi, dans la foulée du communiqué du gouvernement, vouloir recourir contre la poursuite de leur mise à l’écart. Ils vont même demander la restitution de l’effet suspensif: si la Cour de droit administratif et public (CDAP) la leur octroie, ils seraient susceptibles de revenir siéger.

24 heures