2018-03-31 17:53

Le val d’Illiez veut redorer son image touristique

Tourisme

Région Dents-du-Midi créée en août, la nouvelle entité touristique unique de la vallée se présente dans une campagne baptisée «Or du commun».

Le val d'Illiez s'est fédéré touristiquement sous le nom Région Dents-du-Midi SA.

Le val d'Illiez s'est fédéré touristiquement sous le nom Région Dents-du-Midi SA.

(Photo: Chantal Dervey)

  • David Genillard

Il y a des visages connus loin à la ronde, comme celui du freestyler Laurent de Martin. Et d’autres que les amoureux du val d’Illiez reconnaîtront sûrement, comme celui de Maxime Délez, fondateur du Maxi-Rires festival. Tous parlent de leur coin de pays avec la même passion.

«Un terrain de jeu fantastique»

Pour animer sa campagne promotionnelle, Région Dents-du-Midi (RDM) a décidé de mettre en évidence ceux qui font la vie de la destination. Sept acteurs font l’objet d’un portrait dans son nouveau magazine intitulé «Or du commun», illustrant autant de thématiques essentielles pour les stations de la vallée: sports d’hiver, aventure, nature, traditions, détente, bike et randonnée. «Nous bénéficions d’un terrain de jeu fantastique. Et ceux qui en parlent le mieux sont ceux qui y travaillent, commente David Michellod, directeur de RDM. Le titre «Or du commun» reflète bien notre démarche: nous mettons en avant des choses très communes, mais que nous proposons de vivre de manière exceptionnelle.»

Cette campagne de lancement vise en premier lieu à faire connaître cette toute jeune entité. En août, les communes de la vallée (Champéry, Val-d’Illiez, Troistorrents) fondaient Région Dents-du-Midi SA. Celle-ci est entrée en activité au début de l’année. «Notre but est désormais de nous présenter à nos partenaires, hôteliers, commerçants, etc., qui sont nos premiers ambassadeurs», poursuit David Michellod.

Dans l'ombre des Portes du Soleil?

L’enjeu sera d’imposer l’appellation RDM dans une région plus connue pour les Portes du Soleil. «Les Portes du Soleil sont un domaine skiable et de nombreux produits ne peuvent pas être mis promus sous cette appellation, comme les produits agricoles ou l’offre hôtelière, réagit Raymond Carrupt, président de RDM. Ces deux marques cohabiteront et l’accent sera mis sur l’une ou l’autre, selon les cas.» Et David Michellod d’ajouter: «Avec l’appellation RDM, nous mettons en avant le versant suisse des Portes du Soleil, auxquelles les grandes stations françaises que sont Morzine et Avoriaz sont associées dans l’esprit des gens.»

24 heures