ABO+2018-06-04 17:51

La Municipalité de Vevey continue la bagarre

Logements

Les esprits étaient censés s'apaiser sur les locatifs communaux. La dispute se déplace sur les concierges.

Le dépôt du préavis sur les locatifs communaux devait apaiser les esprits. La dispute se déplace sur la question des concierges

Le dépôt du préavis sur les locatifs communaux devait apaiser les esprits. La dispute se déplace sur la question des concierges

  • Stéphanie Arboit

En avril, un communiqué montrait que la Municipalité de Vevey jouait la carte de l’apaisement: un préavis devait être déposé «avant l’été», étudiant pour les logements communaux leur externalisation (défendue après revirement de trois des membres de l’Exécutif), mais aussi l’internalisation (soutenue par la minorité des deux Vevey Libre). Ce document pour l’avenir des locatifs communaux (433 objets, dont 298 logements) sera déposé le 14 juin aux élus et a été présenté aux médias ce lundi. Une conférence de presse sous haute tension au lieu du «gain de paix» attendu, Michel Agnant (Vevey Libre) n’hésitant pas à se déclarer «censuré». Ce dernier a ouvertement rompu la collégialité, qualifiant la réflexion de «bête ou antidémocratique», affirmant que la syndique n’a «pas compris son rôle» et que «la Municipalité dysfonctionne car ne respecte pas la parole donnée».

24 heures